Jeanne, styliste

Jeanne est la créatrice de la marque de bijoux Sésame&Orion. Je l’ai rencontrée un dimanche à la feria de San Telmo où elle les vend. Styliste de formation, elle applique son savoir-faire au monde du bijou pour créer et transmettre des émotions. Elle crée chaque pièce avec amour, et ça se voit. Les sourires qui s’affichent sur les visages des clients en sont la preuve. Française tombée sous le charme de l’Argentine, elle partage ce qu’elle aime et les sensations qui façonnent son expérience.

Comment est née la marque Sésame&Orion ? 

Après une école de stylisme-modélisme à Paris, j’ai d’abord fait du vêtement. Je me suis mise à créer des bijoux un peu par hasard. Et aujourd’hui encore, je n’ai pas l’impression de faire un bijou. C’est venu naturellement, en utilisant le savoir-faire appris par ma formation de styliste.

La marque est née après une période de neuf mois de recherche et d’introspection. C’est un processus difficile à expliquer. Dans la création, je pense qu’on revient toujours à ce qu’on est vraiment, à son essence. Ce temps m’a permis de mieux connaître mes influences, mes inspirations et mes aspirations.

Sesame&Orion est le résultat de cette recherche. Je cherchais un nom qui transmette l’idée de rêve et de voyage. « Sesame » est la formule magique qui ouvre la caverne d’Ali Baba dans le désert où est caché l’or et les pierres précieuses. « Orion » est la constellation, j’imagine un diadème, quelque chose d’universel et éternel.

Sesame&Orion_inspiration

Tu dis que « la couleur est un jeu ». Comment utilises-tu la couleur pour créer tes bijoux ? 

L’idée est de proposer des formes simples et de jouer à décliner des harmonies de couleur sur chaque pièce. Le support est une base de bronze très légère, malléable, sur lequel j’enroule du ruban de satin. Cette matière me permet de combiner à l’infini une multitude d’harmonie de couleurs.

J’ai commencé à diviser mes collections en fonction de la colorimétrie, suite à un cours à l’Université de Palermo. Chaque personne correspond à une harmonie, je propose de répondre à 5 questions sur le site pour savoir quelle est celle qui va avec notre type de peau, nos yeux, nos cheveux… Cela permet de créer une interaction et être à l’écoute de la personne pour lui proposer la couleur la plus adaptée à elle.

Sesame&Orion3

Quel est ton process de création ?

Avant d’aborder la couleur, je crée des formes simples, fonctionnelles. Je pense les formes par rapport au corps humain. Je les travaille comme pour le vêtement : je les coupe à partir d’un patron et je les teste. Le collier par exemple, est en trois parties pour mieux suivre la ligne du cou.

Ces formes sont une base, un support pour ensuite jouer avec la couleur.

En revenant sur le mouvement abordé tout à l’heure, on le retrouve dans la création même des pièces. De manière concrète, il y a un mouvement régulier pour enrouler le ruban autour de la pièce de laiton, le ruban s’enroule et dessine un rythme. De manière plus conceptuelle, le chemin de la création est un mouvement en soi, un chemin intérieur.

Qu’as-tu appris de cette expérience ? 

Qu’une création n’est jamais entièrement ton idée. Une idée vient en marchant, en observant… Et une idée en amène une autre. C’est une transformation réalisée par rapport à ta propre expérience, à ce que tu ressens et à ce que tu connais.

Pourquoi as-tu choisi de vivre et de créer Sésame&Orion à Buenos Aires ?

Ici les gens prennent le temps, sont plus directs et spontanés. Les conversations sont généralement plus profondes avec quelqu’un que tu ne connais pas. Et ça me manquait énormément à Paris.

J’ai eu besoin de partir pour créer Sésame&Orion. J’aime cette particularité de Buenos Aires, cette possibilité de vendre aussi bien dans un marché que dans une belle boutique. Joe sentiment que tout est possible si l’on suit son intuition et que l’on reste sincère avec soi-même.

Sesame&Orion1